La semaine de l'Épargne Salariale sera de retour du 25 au 29 mars 2024

Les frais
de l’épargne salariale

Comme pour la grande majorité des placements, des frais, parfois pris en charge par l’employeur, s’appliquent à l’épargne salariale. Sachez les décrypter.

suivre-et-utiliser-votre-epargne-salariale

Les frais de tenue de compte

Ce coût est obligatoirement à la charge de votre employeur, tant que vous êtes salarié de l’entreprise. Ces frais correspondent à la mise à disposition et à la gestion de votre compte d’épargne salariale (opérations courantes, relevés d’informations, accès à une plateforme téléphonique, à votre espace personnel).

Les droits d’entrée des placements

Ces frais s’appliquent sur chaque versement, sur un fonds d’investissement Si, par exemple, ils sont de 2 %, chaque fois que vous versez 100 € sur votre PEE ou votre  PERCO ou votre PER Collectif  seuls 98 € sont investis. Dans de nombreux cas, votre employeur prend ces frais à sa charge. Parfois, ils peuvent être partagés entre le salarié et l’employeur.

Les frais de gestion des placements

Ces frais sont prélevés par l’établissement en charge de la gestion financière de votre épargne. Sachez qu’ils se situent entre 0,5 % (fonds sécuritaires) à plus de 2 % (fonds actions).

bon-a-savoir
Bon à savoir

Tous les frais prélevés sur votre épargne figurent dans votre relevé annuel dans une rubrique détaillée. Par ailleurs, les frais d’entrée et de gestion de chaque support d’investissement sont disponibles dans le Document d’informations clés pour l’investisseur (DICI). Lisez ce document avant de souscrire !

Les frais d’arbitrage

Lorsque vous décidez de modifier vos placements au sein de votre plan, des frais d’arbitrage peuvent être prévus.  L’entreprise doit prendre en charge au moins un arbitrage par an.  Il est assez rare que ces frais soient facturés aux salariés. Renseignez-vous auprès de votre gestionnaire ou de votre entreprise !

Lors du départ de l’entreprise…

Si vous quittez votre entreprise, mais que vous souhaitez conserver votre plan d’épargne, soyez vigilant ! Les frais de tenue de compte vous seront facturés dans la plupart des cas. Lors de votre départ, l’employeur doit vous remettre un état récapitulatif de vos avoirs, qui précise si ces frais seront à votre charge.

Enfin, si vous transférez vos avoirs vers le PEE ou le PERCO ou PER Collectif de votre nouvelle entreprise, des frais de transfert peuvent être appliqués.