PEE – Vous quittez votre entreprise : les points de vigilance

Votre départ de l’entreprise a des conséquences sur votre épargne salariale. Abondement, déblocage anticipé, frais, etc. : informez-vous pour prendre les bonnes décisions.

Votre départ de l’entreprise a des conséquences sur votre épargne salariale. Abondement, déblocage anticipé, frais, etc. : informez-vous pour prendre les bonnes décisions.

Quelle que soit la cause de votre départ, posez-vous les bonnes questions concernant votre épargne salariale.

Si votre entreprise vous verse un abondement, il peut être judicieux de faire un versement volontaire avant votre départ.

Après votre départ, vous pouvez laisser votre épargne dans votre PEE mais vous ne pouvez plus effectuer de versements (excepté l’intéressement et la participation qui pourraient vous être versés après votre départ) et vous ne bénéficiez plus de l’éventuel abondement de votre entreprise.

Au bout d’un an, les frais de tenue de compte sont à votre charge et directement prélevés sur votre compte. Ils sont désormais plafonnés à 20 € par an.

Si votre nouvelle entreprise propose un PEE, vous pouvez transférer votre épargne vers ce nouveau dispositif. L’opération de transfert peut donner lieu à des frais de transfert.

Vous pouvez demander le déblocage de l’épargne investie dans votre PEE (reportez-vous à l’article Cas de déblocage).

Si vous souhaitez conserver votre PEE, pensez à mettre à jour vos coordonnées sur le site du teneur de compte (adresse personnelle, courriel…), afin de pouvoir recevoir les documents nécessaires (relevé annuel notamment), même après votre départ de l’entreprise.

Points de vigilance

  • Votre épargne sur un PEE est disponible au bout de 5 ans mais peut – être débloqué plus rapidement dans certains cas, et notamment  à la fin de votre contrat de travail.
  • Attention : seuls les cas légaux de déblocages permettent de débloquer votre épargne (avant 5 ans pour PEE)
  • Lorsque vous quittez votre entreprise, les frais de tenue de compte sont généralement à votre charge et prélevés sur vos avoirs.

Quelles informations dois-je connaître ?

A l’occasion de votre départ, vous aller recevoir de votre employeur, un livret d’épargne salariale reprenant en particulier l’état récapitulatif de vos avoirs, avec leur statut (bloqué jusqu’à… ou disponible). Il précise en outre les frais qui seront à votre charge ou pris en charge par l’entreprise. Exigez ces informations et lisez-les attentivement.

Que vais-je percevoir comme épargne salariale si je quitte mon entreprise en mars 2020 ?

Après le départ de l’entreprise, en mars 2020, vous allez percevoir en juin 2020(si l’entreprise a un exercice fiscal classique (1er janvier – 31 décembre), votre éventuelle participation et/ou éventuel intéressement 2019. Et en juin 2021, vous allez percevoir le prorata de votre participation et votre intéressement 2020 calculés sur les mois de présence dans l’entreprise avant votre départ, en considération de votre rémunération et/ou de votre temps de travail effectif, selon ce qui est prévu dans l’accord de participation et d’intéressement mis en place par l’entreprise que vous quittez.

En synthèse, vous allez percevoir :

1 – la participation 2019 et, pour 2020 au prorata des mois travaillés avant votre départ,

2 – l’intéressement 2019 et, pour 2020 au prorata des mois travaillés avant votre départ,

Bon à savoir

Vous avez perdu vos identifiants ?

En cas de perte de vos identifiant ou mot de passe, rapprochez-vous de votre teneur de compte qui vous communiquera ces éléments pour vous permettre d’avoir à nouveau accès à votre compte personnel.

Si vous conservez vos avoirs d’épargne salariale chez le teneur de compte de votre ancienne entreprise, celui-ci devient votre interlocuteur direct et il est essentiel de l’informer de tout changement de vos coordonnées pour lui permettre de vous communiquer des informations relatives à votre dispositif.

Pour rappel au moins une fois par an, le teneur de compte doit vous fournir un relevé de situation de vos avoirs soit par courrier postal ou soit en le déposant sur votre espace personnel sécurisé sur son site.

Il se peut qu’un désaccord survienne entre vous et l’établissement financier qui gère votre épargne salariale. Dans ce cas, commencez par écrire une réclamation pour tenter de résoudre ce désaccord. Si la réponse de l’établissement ne vous satisfait pas, ou s’il ne vous a pas répondu dans les 2 mois suivant votre réclamation écrite, sachez que vous pouvez faire appel au médiateur de l’AMF. Il vous aidera gratuitement à résoudre ce litige à l’amiable. Pour le saisir, remplissez le formulaire en cliquant ici.

Testez vos connaissances

Je ne pourrai pas bénéficier de l'abondement après mon départ de l'entreprise.
Si votre employeur vous verse un abondement, il peut être judicieux de faire un versement volontaire avant votre départ de l’entreprise afin d'en bénéficier.
Au départ de l'entreprise les frais de mon épargne salariale resteront les mêmes.
Certains frais ne sont plus pris en charge par votre ancien employeur après votre départ, et notamment les frais de tenue de compte. Ces frais réduisent le rendement de votre épargne.
Si je transfère mon épargne dans le PEE de mon nouvel employeur, je rebloque cet argent pour 5 ans.
En transférant votre PEE vers celui de votre nouvel employeur, les dates de disponibilité de votre épargne restent inchangées.

Pour aller plus loin

Que se passe-t-il pour mon épargne salariale si je change d’entreprise ?